Vis d'ancrage et dents incluses

Présentation sur l'utilisation des vis d'encrage faites en octobre 2010 lors du Studyclub (anchorage club) à Brignais (69)

 

Canine incluse: protocole de Mise en place classique

 

Diagnostic positif:

Radiographie panoramique et tomodensitométrie:

Canine_incluse.pnglogicielcanine.png

 

 

Évaluation de la localisation avec les moulages et la tomodensitométrie:

moule.pngmoule2.pngtomodensimetrie.png

 

Pose du dispositif multi-attaches:

dispositif_multitache.pngdispositif_multitache2.pngdipositif_multitache3.png

 

Dégagement chirurgical:

chirurgie.pngchirurgie2.pngchirurgie3.png

 

Différents outils de traction de la dent:

Appui sur un dispositif orthododontique: Système Baliste

systeme_baliste2.pngsystème_baliste.pngsystem_baliste5.png

 

Appui sur l'arc: Boucle en boîte

boucle_en_boite.pngboucle_en_boite2.png

 

Appui direct sur une ou plusieurs dents:

 

Canine incluse: Les risque

 

Perte de contrôle du plan d'occlusion liée à l'ankylose:

risque_occlusion.pngrisque_occlusion2.png

 

Perte de contrôle du plan d'occlusion liée à la force de traction:

risque_occlusion3.png

 

Traitement:

traitement.pngtraitement2.pngtraitement3.png

 

Canine incluse: protocole de Mise en place actuel

 

Cas n'1: Baptiste P.

Étudiant parisien de 23 ans, 1 3 incluse classe II1 subdivision gauche.

Il veut remettre la dents n'13 en place avec une technique orthodontique impérativement non visible, mais également ne génant pas l'élocution.

batiste.pngbatiste2.pngbatiste3.png

 

Début du traitement et dégagement chirurgical: le 3 janvier 2008.

pose_vis.png

 

Evolution entre le 15 mars 2008 et le 25 novembre 2008.

pose_vis4.pngpose_vis3.pngpose_vite5.png

 

Evolution entre le 15 janvier 2009 et le 29 juin 2009.

pose_vis6.pngpose_vis7.pngpose_vis8.png

 

Cas n'2: Alexia G.

Lycéenne Lyonnaise de 16 ans, classe 1 dentaire encombrement modéré

Début du traitement et dégagement chirurgical: le 10 novembre 2008.

alexia.pngalexia2.pngalexia_vis.png

 

Evolution entre le 19 décembre 2008 et le 09  avril 2009.

alexia_vis2.pngalexia_vis3.pngalexia_vis4.png

 

Evolution entre le 27 mai et le 23 juin 2009.

alexia_vis5.pngalexia_vis6.pngalexia_vis7.png

 

Cas n'3:  Ghislaine L. V.

Adulte Lyonnaise de 43 ans, classe 1 dentaire DDM

Début du traitement et dégagement chirurgical: le 20 mars 2009.

ghislaine.pngghislaine2.pngghislaine3.png

 

Evolution entre le 06 avril et le 26 juin 2009.

ghislaine_vis.pngghislaine_vis2.pngghislaine_vis3.png

 

Cas n'4: Ophelie F.

Lycéenne Lyonnaise de 16 ans, de classe II2 dentaire DDM

Début du traitement et dégagement chirurgical: le 09 mai 2009.

ophelie.pngophelie2.pngophelie4.png

 

Résultat au 02 juin 2009.

ophelie_vis.pngophelie_vis2.pngophelie_vis4.png

 

En conclusion

 

Oser la vis d'ancrage c'est:

- Un contrôle efficace et simple de la mécanique de traction.

- Une dissociation des deux phases orthodontiques avec le choix de la concomitance ou non, sans effets parasites

- Une meilleure efficacité associé avec l'imagerie tomodensitométrique

Mais aussi...

- l'obligation d'avoir un patient coopérant et soigneux

- Respecter les critères d'indication et d'utilisation des vis

- Avoir une solution de rechange, l'échec n'arrive pas qu'aux autres!

 

Pour télécharger cette article, cliquer ici.

Article rédigé par le praticien le 21/02/2013

Cabinet Convergence - Orthodontie - Lyon 5 ème et 7 ème - La Mulatière - 282 chemin de Fontanières - 69350 La Mulatière
Tél. : 0472390367 - Fax : 0478506817 - Dr HUET Orthodontiste - Plan du site - Mentions Légales - Newsletter
Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr